Association Niger-Breizh

  Rubriques :
Accueil
Dernières nouvelles
L’ association
L’humanitaire
L’insertion
Diffa
Morlaix
Adhésion et dons
Partenaires
Témoignages

  Documents liés :


  Dans la même rubrique :
Travaillons, prenons de la peine.
Des Nouvelles de Diffa
Les bénévoles se forment
Niger Breizh et l’insertion
Recherchez sur ce site :
 
Niger-Breizh. Humanitaire et insertion main dans la main
Article du Telegramme du 11 07 2008
mardi 20 janvier 2009, par postmaster

L’association Niger-Breizh s’est donné pour but de concevoir des projets en France pour les réaliser, sur place, au profit de la ville de Diffa, au Niger. Cette association, créée en 2001 par Oumarou Kollo, ingénieur en informatique et professeur de productique au lycée professionnel Tristan-Corbière, permet à des personnes en difficulté (en recherche d’emploi et bénéficiaires des minima sociaux) de se mettre au service d’une oeuvre humanitaire tout en se réinsérant dans la vie professionnelle. L’ampleur du projet va permettre à ceux qui seront retenus pour le réaliser de recevoir, au préalable, une formation de maçonnerie. Ce projet sera le quatrième de l’association.

L’association Niger-Breizh s’est donné pour but de concevoir des projets en France pour les réaliser, sur place, au profit de la ville de Diffa, au Niger. Cette association, créée en 2001 par Oumarou Kollo, ingénieur en informatique et professeur de productique au lycée professionnel Tristan-Corbière, permet à des personnes en difficulté (en recherche d’emploi et bénéficiaires des minima sociaux) de se mettre au service d’une oeuvre humanitaire tout en se réinsérant dans la vie professionnelle. L’ampleur du projet va permettre à ceux qui seront retenus pour le réaliser de recevoir, au préalable, une formation de maçonnerie. Ce projet sera le quatrième de l’association.

Un centre de formation en bâtiment

Les trois précédents avaient concerné l’envoi de matériel médical, scolaire et de jardinage, car Diffa (24.000 habitants, située à 1.500 km de la capitale, Niamey) est une ville à vocation agro-pastorale. Cette fois, il va s’agir de construire un centre de formation en bâtiment. Pour le réaliser, il va donc falloir des personnes qualifiées. Cette qualification, Niger-Breizh va l’offrir sous forme d’un stage de formation à la maçonnerie en neuf semaines qui sera dispensée par le centre Afpa de Morlaix, du 1 er décembre 2008 au 7 février 2009. Les postulants devront être inscrits à l’ANPE, ou bénéficier de l’allocation de solidarité spécifique (ASS), l’allocation de parent isolé (API), l’allocation aux adultes handicapés (AAH) dont 50 %, issus des quartiers prioritaires. Dix à douze personnes seront retenues pour aller concrétiser sur place le projet. La mission, à Diffa, s’accomplira en dix semaines, du 7 février 2009 au 19 avril 2009. Doumarou Kollo aura, au préalable, enseigné quelques rudiments de nigérian aux futurs bâtisseurs.

Un budget de 117.000 €

Le budget de 117.000 € est financé par le conseil général, la Fondation de France, le conseil régional, la DDEI, la politique de la ville de Morlaix, Biocop Finistera ainsi que quelques fonds propres. La construction de ce centre, à Diffa, se fera en collaboration avec les entreprises locales. Sur place, seront également formés des ouvriers nigérians qui, ensuite, entreprendront la construction de deux nouveaux centres de formation, en agriculture et en élevage. Pratique Une rencontre collective aura lieu mercredi à 8 h 30, au centre Afpa 39, Bellevue de La Madeleine. Elle sera suvie d’un entretien personnalisé. Contact au 06.84.16.74.85. Un centre de formation en bâtiment

Les trois précédents avaient concerné l’envoi de matériel médical, scolaire et de jardinage, car Diffa (24.000 habitants, située à 1.500 km de la capitale, Niamey) est une ville à vocation agro-pastorale. Cette fois, il va s’agir de construire un centre de formation en bâtiment. Pour le réaliser, il va donc falloir des personnes qualifiées. Cette qualification, Niger-Breizh va l’offrir sous forme d’un stage de formation à la maçonnerie en neuf semaines qui sera dispensée par le centre Afpa de Morlaix, du 1 er décembre 2008 au 7 février 2009. Les postulants devront être inscrits à l’ANPE, ou bénéficier de l’allocation de solidarité spécifique (ASS), l’allocation de parent isolé (API), l’allocation aux adultes handicapés (AAH) dont 50 %, issus des quartiers prioritaires. Dix à douze personnes seront retenues pour aller concrétiser sur place le projet. La mission, à Diffa, s’accomplira en dix semaines, du 7 février 2009 au 19 avril 2009. Doumarou Kollo aura, au préalable, enseigné quelques rudiments de nigérian aux futurs bâtisseurs.

Un budget de 117.000 €

Le budget de 117.000 € est financé par le conseil général, la Fondation de France, le conseil régional, la DDEI, la politique de la ville de Morlaix, Biocop Finistera ainsi que quelques fonds propres. La construction de ce centre, à Diffa, se fera en collaboration avec les entreprises locales. Sur place, seront également formés des ouvriers nigérians qui, ensuite, entreprendront la construction de deux nouveaux centres de formation, en agriculture et en élevage. Pratique Une rencontre collective aura lieu mercredi à 8 h 30, au centre Afpa 39, Bellevue de La Madeleine. Elle sera suvie d’un entretien personnalisé. Contact au 06.84.16.74.85.



INFOS LEGALES | CONTACT | ESPACE REDACTEURS | PLAN